Les grands jeux érotiques continuent…

Tout un week-end ne suffira pas. Vous avez déjà fait l’amour dans toutes sortes de positions, dans quasiment toutes les recoins de votre chambre. Le lit devrait être refait, il y a des traces de vos nombreux passages sur le canapé et la moquette…

Il reste encore à tenter le « bizarre ».

Dans la maison que vous avez eu la bonne idée de louer pour le week-end – ou dont vous devrez encore continuer de payer le crédit pendant dix ans – se trouvent encore quelques pièces que vous n’aviez pas songé à explorer. Pourtant dans les films pornographiques mettant en scène des MILF, c’est assez souvent là que ça commence, des femmes au foyer, très ouvertes, attendent des jeunes gens de passage et les entrainent dans visiter leur petit intérieur…

A chaque pièce de la maison son jeu érotique.

Tout commencera dans la salle de bain.

C’est l’endroit parfait pour vous livrer à une activité terriblement sexy, le rasage des poils pubiens de votre partenaire. Vous utiliserez pour cela une tondeuse intime avant d’aller faire une première fois l’amour sous la douche. Par hygiène évidemment, pour faire disparaitre toute trace de poils.

Ce premier exercice vous ayant ouvert l’appétit, passons à la cuisine. C’est l’occasion de gouter aux plaisirs de la bouche. Jouez avec des huiles de massages comestibles. Qui vous permettront de dévore tous crus les parties les plus intimes du corps de votre partenaire, d’autant que son odeur et son goût sont évidemment aphrodisiaque. Pour finir cette mise en bouche on goûtera un premier préservatif parfum fraise.

Voilà pour les hors-d’oeuvre. Il faut passer aux choses sérieuses. Une maison comporte des recoins qu’on ne songe jamais à investir pour y faire l’amour. C’est le moment ou jamais.

Grâce à votre film favori,  le garage vous savez que c’est le décor idéal pour des cérémonies terriblement excitantes. Les voitures contemporaines ont souvent le capot plongeant, ce qui dégage la vision du conducteur mais ne permet plus de s’y allonger nue. Il reste les banquettes arrière. Mademoiselle s’offrira à monsieur déguisé en garagiste. Les poches de sa salopette contiennent un stock de préservatifs et de lubrifiant intime. Pour que l’illusion soit complète il a dissimulé quelques beaux jouets érotiques parmi ses outils – en faisant évidemment très attention à les déposer sur une surface propre et stérile. Lorsqu’il s’empare d’un magnifique et spectaculaire Wand Body Massage  sans fil, on pourrait presque croire qu’il va s’occuper de poncer une carrosserie, mais c’est vers tout autre chose qu’il tend la belle extrémité vibrante de l’objet. Madame défaille, prêt à accueillir les assauts de son petit garagiste.

 

Changement de décor, on file à la cave. Elle a été discrètement aménagée en décor de film pornographique gay. L’éclairage minimaliste permet toutes les folies. La pièce où vous entreposez d’ordinaire vos vieilleries est devenue une backroom. Monsieur a même réussi à percer un glory hole dans une cloison, pour se faire sucer à l’aveugle comme dans un sauna gay. Mais attention, madame a bien compris qu’aujourd’hui son rôle serait particulièrement actif. Elle arbore un double gode ceinture, bien ancré au fond de son sexe, prête à faire l’amour à son amant.

Si l’idée d’aller dans la cave humide vous rebute, vous pouvez organiser un décor plus douillet, dans votre chambre à coucher, plongée dans l’obscurité, tendue de noir, ce qui compte c’est l’ambiance, de la moiteur, de la musique techno, des sachets de lubrifiants et des préservatifs à volonté.

Dernier changement décor, après le sexe gay et hard au garage et à la cave, il est temps de prendre un peu l’air.

Vite tout le monde au bord de la piscine. L’idéal serait évidemment qu’elle soit dissimulée aux regards du voisinage, car vous avez bien l’intention de vous amuser au bord de l’eau. Sans maillot naturellement, mais avec un objet qui de loin ressemble presque à une bouée de sauvetage ou à un canot pneumatique… un gode XXL.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

18 − 3 =