Ces temps-ci, vous avez envie de pimenter quelque peu votre vie sexuelle, de changer un peu vos pratiques. Préparez bien le décor et les accessoires de votre jeu de rôle, en secret. Trouvez un moment de libre pour vous deux, et si vous vivez ensemble, attendez qu’elle soit sortie. Envoyez-lui un SMS directif, lui ordonnant de vous rejoindre chez vous, dans votre chambre. Ne lui donnez aucun détail.

 

Lorsqu’elle entre, sans un mot, vous lui montrez la lingerie que vous avez spécialement préparée pour elle. Elle comprend et l’enfile sans poser aucune question. Une fois qu’elle porte la lingerie que vous avez choisie, ordonnez-lui de se mettre à genoux. Votre partenaire aime le petit jeu que vous voulez jouer avec elle et s’exécute. Vous sentez l’excitation monter en vous deux, et l’ambiance est déjà chargée de tension sexuelle.

 

Pour qu’elle s’abandonne définitivement à vous, bandez-lui les yeux avec un ruban ou un masque de satin. Aveuglée, elle se livre à votre bon vouloir,  pour profiter pleinement de sa soumission. Vous pouvez lui donner des ordres, réaliser le scénario dont vous rêvez depuis si longtemps.

 

Commencez doucement en la mettant à quatre pattes, et profitez-en pour éveiller ses sens en douceur, avec quelques caresses, en utilisant une plume. Effleurez tout son corps en alternant le chatouillis de la plume avec de légères griffures, du bout des ongles. Parlez-lui, faites-lui comprendre qu’en cet instant, elle vous appartient, qu’elle est votre chose – votre coquine, votre libertine, votre petite salope, ou votre pute, n’importe lesquels des mots qui l’excitent le plus.

 

Alors qu’elle est encore à quatre pattes, passez aux choses sérieuses : caressez-la, passez votre langue où bon vous semble, y compris sur sa lingerie sexy, ou dans ses ouvertures… Caressez son clitoris pour l’amener au bord de l’orgasme, sans jamais la soulager. Et sans qu’elle puisse vous voir, ni deviner de quoi il s’agit, récompensez-la pour sa soumission en insérant des boules de geisha dans son vagin, que vous avez abondamment lubrifiées pour encore plus de plaisir.

 

Votre partenaire est prête, toute à vous, pour poursuivre cette délicieuse séance de soumission. Il est temps de monter d’un cran : relevez-la, et tout en lui laissant les yeux bandés, attachez-lui également les mains dans le dos. Vous pouvez, selon vos préférences et ce qui vous émoustille le plus, utiliser des liens en satin, ou encore des menottes. Vous l’emmenez sur votre lit, vous vous asseyez à côté d’elle. Demandez-lui si elle a été vilaine. Comme c’est le cas, il va falloir sévir. Pour lui donner sa correction à votre aise, et qu’elle puisse l’apprécier autant que possible, allongez-la sur vous, sa poitrine sur vos genoux, et punissez-la comme elle le mérite. Si elle a été vraiment très vilaine, servez-vous d’un paddle en cuir. Le plaisir que vous lui donnez en la fessant sera démultiplié par les vibrations des boules de geisha

 

Il est temps de lui apprendre la discipline : remettez-la à genoux. Placez votre sexe bien dur sur son visage : plaquez le contre sa bouche, caressez ses lèvres avec. Interdiction pour elle de le sucer tant que vous ne lui en avez pas donné l’autorisation. Du bout de la langue, d’abord… Après lui avoir accordé le droit de vous sucer quelques instants, enfoncez-vous dans sa bouche, pour qu’elle sente comme vous bandez dur, et placez-la à quatre pattes au bord du lit.  Accordez-lui une levrette, son cul totalement offert à vos assauts. Et comment finir autrement qu’en éjaculant sur ses fesses rougies de plaisir ?

 

Pour la récompenser, faites-lui couler un bon bain, puis soignez son fessier endolori avec une crème après fessée – qui sait, ce sera peut-être l’occasion d’un autre moment coquin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

11 − six =