Pour la plupart des gens, faire l’amour c’est d’abord partir comme un chien fou à la quête de son plaisir, une satisfaction de tous les sens, immédiate et égoïste. L’orgasme vite ! Les garçons s’agitent, puis éjaculent en poussant un petit cri de plaisir, les filles quand tout va bien jouissent au bout de quelques coups de rein, en « se finissant à la main » s’il le faut.

C’est la pire manière de faire l’amour, celle qui au bout de compte ne satisfait aucun des deux amants. Chacun tente comme il le peut d’arriver à ses fins sans trop se soucier de ce qui se passe dans entre les jambes et dans la tête de son partenaire.

 

Assez ! Au lit on est deux – ou davantage, mais ce n’est pas le sujet d’aujourd’hui. Et c’est à deux qu’il faut se faire plaisir. Il est temps de réviser ensemble son Kama-Sutra, en DVD et de suivre les conseils vidéo pour une sexualité épanouie. Cela ne peut pas être une sexualité égoïste, il faut construire  les conditions idéales qui vous permettront de découvrir les joies de l’orgasme partagé.

Et rien de tel pour cela que de faire des folies. Faire l’amour ce n’est jamais triste, et si on décide de jouer le grand jeu, cela peut même devenir très très amusant.

Il faut que ce soit la fête.
Deguisement Hotesse
Vous allez évidemment finir tous nus au fond d’un lit, mais ça n’empêche pas de soigner votre tenue. Pour être élégante et sexy en étant presque nue, emplissez vos tiroirs de lingerie sexy, des corsets, des guêpières ou des nuisettes, vous saurez toujours comment les utiliser. Vous devez avoir une garde-robe complète de petits dessous érotiques, vos seins mademoiselle, votre petit sexe bien épilé ou votre toison légère doivent être mis en valeur dans la dentelle et le satin. Et n’en restez pas là, il vous faut également, quelques tenues coquines ou des déguisements. Ils seront les complices de tous vos scénarios érotiques. Faire l’amour déguisée en Infirmière, en hôtesse de l’air, ou en Catwoman, c’est déjà entre dans un nouvel univers de plaisir et de libertinage.

 

Mais pas de précipitation. La quête du plaisir partagé se fait avec lenteur, et gastronomie, cela s’appelle l’apéritif ou les hors-d’œuvre en amour ce sont les préliminaires. Et rien de tel pour commencer que de pratiquer un délicieux massage, c’est un prétexte, vous le savez l’un et l’autre, ce qui n’empêche pas de soigner le décor et l’ambiance, une belle banquette tendue de tissus blanc pour s’y allonger, de l’ huile de massage – et pourquoi pas une huile de massage gourmande – pour la douceur et une bougie de massage pour parfumer l’atmosphère, tout est en place ! La masseuse sera évidemment nue sous sa blouse. Le masseur aura les mains baladeuses.

La suite ? Des caresses, des bisous, des doigts agiles qui s’insinuent dans les petites culottes… Pas besoin de gadgets pour que la tension monte, mais ce serait bête de s’en priver. A chacun son tour vous puiserez des sextoys, des vibromasseurs, des godes des plugs anal dans la malle aux trésors… il ne restera plus qu’à trouver le jeu et le scénario érotique qui permettra de les utiliser. Les plus hardis trouveront même des manières de s’amuser à deux avec un dong Real Double Do ou un œuf vibrant Genius Secret Vibe. C’est un défi et le plaisir est garanti.

Soyez le jouet sexuel de votre partenaire. Abandonnez-vous aux caresses, aux pénétrations, simples ou doubles, aux vibrations, sans savoir ce qui vous attend.

Et la plus belle manière de se préparer à jouir ensemble, c’est d’avoir déjà joui séparément, sous les mains expertes de son amant, dans la bouche de sa maîtresse. Caressez, branlez, léchez, sucez, jusqu’à ce que votre partenaire s’embrase.

Il sera temps ensuite de faire l’amour.

De tout donner, et de tout recevoir, dans une grande fête du plaisir partagé.

Evidemment c’est plus long…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quinze − trois =