Jessica Drake dans son guide sexuel, la fellation vous dit tout !

La fellation « à l’aveugle » est l’un des fantasmes majeurs des hommes, l’un de ceux qu’ils n’osent pas forcément avouer lorsqu’on les interroge pour un sondage ou lorsque leur compagne fait preuve d’un peu de curiosité.

Quant aux femmes, si elles se laissaient aller à dire ce dont elles rêvent en secret, elles pourraient admettre également quelques fantasmes inavouables. Comme par exemple sucer un homme dont elle ne peut voir que le sexe en érection jaillissant d’un trou percé dans une cloison…

C’est l’une des inventions les plus érotiques du siècle dernier.

On les rencontre dans des boites échangistes, des bars gay, des backrooms, des saunas, parfois dans des lieux plus glauques, des toilettes publiques ou des bars sordides… Rien de plus simple en apparence, un trou dans le mur ! Dans une pièce, l’homme qui attend une caresse, dans l’autre pièce, derrière la cloison percée, mystère ! Il faut au moins une fois dans sa vie glisser son sexe en érection dans l’un de ses ténébreux orifices et attendre…. Attendre qu’une main ou une bouche ne s’en saisisse, que l’on vous branle ou qu’on vous suce, sans savoir – jamais ! – qui est là : fille ou garçon, jeune, belle, laide… Derrière le trou, le « Glory Hole », c’est un autre monde, celui des fantasmes.

Cette invention a révolutionné l’histoire de la fellation.

Et principalement pour celle – ou celui d’ailleurs – qui la prodigue ?

Elle est alors la maîtresse absolue du jeu, personne ne règle son rythme en lui pressant sur la nuque, personne ne l’obligera à « sucer plus profondément » ou plus vite, ce sera sans doute la plus belle expérience de fellation de sa vie.

Et pour l’homme, c’est la sensation ultime, le fantasme absolu. Derrière le mur, il y a une bouche qui vous suce, le rêve… Mais vous constaterez bientôt que vous n’avez peut-être pas la meilleure part de l’aventure. La fellation passive se nourrit du regard de l’autre, de la caresse des cheveux, des épaules ou des seins, et là, collé à votre mur, vous risquez soudain de vous sentir très bête.

Le cinéma X a bien sûr décrit en détail ce qui se passe dans ces lieux étranges. Dans le film Les Parisiennes libertines, avec Anna Polina, Anissa Kate, Cécilia De Lys, Lucy Heart, Kimber Delice ou Amel Annoga, nous les voyons se glisser dans une boite libertine et visiter la cabine des glory hole, pour sucer deux hommes, râlant de plaisir de l’autre côté de la cloison,

Il ne faut pas croire malheureusement que tout se passe toujours comme dans les films. La vendeuse du Sex Shop, avec Ania Kinski, Luna Rival, Catalya Mia, Caro LPB, nous fait visiter une arrière-salle, où « les cabines de projection avec glory holes sont prisées pour des instants coquins entre inconnus. Et lorsqu’un client sort mécontent de sa séance, Ania a à cœur de le dédommager en le faisant passer du virtuel à la réalité : le veinard aura la chance de la baiser sur le comptoir ! » Dans la vraie vie, il est assez rare que le personnel féminin des love-stores ou des clubs libertins vienne consoler les clients frustrés.

La visite des glory hole et leur anonymat permet de parfaire discrètement ses connaissances en matière de fellation. Il est toujours bon de mettre en pratique les conseils appris dans les guides, comme Osez tout savoir sur la fellation, de DinO. « C’est la meilleure vente de la collection Osez. Traduit en 5 langues… »

Les plus raffinées d’entre vous utiliseront le Spray blow job. Il s’agit d’un spray à base d’eucalyptus car dans de nombreux pays, la fellation est souvent agrémenté d’un bonbon à ce parfum… sa fraîcheur rappelle une autre pratique amusante qui consiste pour les filles à se glisser un glaçons dans la bouche pour faire frétiller le gland de leurs amants. Le Baume à lèvres – stimulation orale, provoque le même type de sensations de fraîcheur sur les lèvres, que vous pourrez transmettre à votre partenaire.

Mais le plus important pour qu’une fellation soit parfaite est ailleurs. Il faut que celui ou celle qui l’exécute soit volontaire, de bonne humeur, bien décidé à bien faire. Mais celle qui donne n’est pas la seule responsable de la bonne marche des opérations.

Une fellation ça se mérite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

18 − dix =