Only fans !

Le nouveau réseau social qui enflamme la toile porte un nom facile à comprendre, il est réservé aux fans, il a été conçu juste pour eux !

Mais pour les fans de quelle star ?

Des filles, essentiellement des filles.

Elles sont toutes là, venues de tous les horizons, de tous ces univers où se fabriquent aujourd’hui les célébrités d’un instant, d’un mois ou d’une années. Elles sont candidates dans des jeux de téléréalité comme la brune Astrid Nielsa, ex-participante à l’émission les Princes de l’amour, qui exhibe sa forte poitrine sur le réseau MYM, Meet Your Model, concurrent français de OnlyFans. Elle abandonne parfois son soutien-gorge pour annoncer qu’elle va prendre des vacances sur une plage naturiste, et vend même quelques clichés d’elle dénudée. Quant à l’influenceuse Emma CakeCup, elle diffusa elle-même sur ce type de plateforme payantes des photos d’elles dénudées qu’un maître chanteur menaçait de dévoiler, faisant ainsi d’une pierre deux coups, en court-circuitant ce sale bonhomme et en se faisant un peu d’argent de poche. L’actrice venue du monde de Dysney, Bella Thorne gagna près d’un million de dollars en l’espace de 24 heures après avoir fait croire à ses fans qu’elle serait entièrement nue… Ce qui n’était pas tout-à-fait vrai. Elle s’est aussi essayée au porno, comme réalisatrice avec un court-métrage Her & Him.

Sur Onlyfans tout est possible.

Le site OnlyFans et ses imitateurs se sont développés durant le premier confinement, pour exploser au début de l’été. Un journaliste de Grazia décrit le fonctionnement du site américain. « Les utilisateurs postent des photos et des vidéos de toutes catégories du soft au x-rated. Mais en pratique elles sont plutôt de nature pornographique. Ce qui distingue OnlyFans, c’est que pour avoir accès aux contenus d’un profil il faut payer. Le montant d’un abonnement mensuel varie entre 4,99 et 49,99 dollars. » Avec la pandémie, certaines travailleuses du sexe ne pouvant plus exercer leur métier bienfaisant se sont rabattues sur ce réseau grand public leur permettant de se faire un peu d’argent de poche. Une dénommée Polska, fut la première à se vanter d’avoir rentabilisé le nouveau réseau en se vantant à la fin de l’été 2020 de gagner 10.000$ par mois en y montrant ses photos.

Car on ne rentre pas comme ça sur le site, ce n’est pas un Facebook ou un Instagram ouvert à tous les vents. D’ailleurs le logo de l’entreprise, en forme de cadenas bien clos indique la marche à suivre. Pour en avoir la clé, il faudra payer.

Il étaient normal que les stars du X, dont c’est le métier, s’installe sur ce nouveau réseau pour offrir à leurs fans – et elles en ont, en grands nombres ! – ce qu’ils attendent d’elles, des photos, des vidéos…

La star du X Nikita Bellucci avait décidé de cesser ses activités en 2016, mais comme elle le raconta au quotidien Libération, ce nouveau media a presque suffi

à la décider à se remettre à poser nue. Avec son compagnon, Ludo, un cameramen venu du X « ils tournent leur vidéo et les diffusent chaque vendredi sur Onlyfans, une sorte de Twitter payant, où l’on peut s’abonner à leurs contenus pour 15 dollars (13,50 euros) par mois. Les premiers retours sont excellents, jugent-ils. Sans vouloir révéler le nombre d’abonnés, ils s’enthousiasment devant ce nouveau moyen de maîtriser leur production et leurs ressources. »

D’autres vedettes des films Dorcel figurent aux sommets des requêtes des abonnés d’OnlyFans.

Anissa Kate, « superbe brune pulpeuse et performeuse hors-pair, qui a grandement contribué au rayonnement de la galaxie Dorcel dans le monde entier » est la vedette incontestée de Je suis une salope, ou de ClubXtrem. Que pouvait-elle offrir de plus à ses fans ? Son intimité. Elle propose sur OnlyFans sa sextape avec Danny Mountain.

La performeuse australienne Angela White est quasiment décrite par le titre de l’un de ses films les plus fameux Un cul pas comme les autres. Sur OnlyFans, elle vit aujourd’hui à Los Angeles d’où elle propose à ses fans des live shows hebdomadaires et des vidéos permettant de s’extasier sur ses « Natural 32GG Boobs. ». Ses concurrentes sont toutes là : Riley Reid se présente à ses fans, comme « Your favorite slut », ta salope préférée, comment résister ? Adriana Chechik que nous avions suivi dans Une journée avec une pornstar, profite de OnlyFans pour parler de ses deux chiens, God & Pork, mais ses abonnés viennent surtout pour voir ses vidéos.

Claire Castel, « Star du X et libertine » l’une des actrices déchainées de Initiation d’une jeune libertine, justement, partage ses vidéos de strip-teases et de scènes plus hot entre son site internet et sa page OnlyFans. Il faudrait encore citer les pages, toutes plus hot les unes que les autres de Mia Malkova, ou Nicole Aniston qui promet de tout montrer de ses scènes « anal play, solo ou girl-girl ».

Mais la plus tentatrice reste évidemment la superbe Anna Polina qui accueille ses fans en trouvant les mots qu’il faut pour les séduire. « Bienvenue dans mon monde! Pour la première fois je t’ouvre les portes de mon univers sans aucune censure : viens découvrir les coulisses de mes tournages, mes voyages, mon lit et mes vidéos sexo exclusives. J’adore l’exhibition et j’ai une très forte libido… » Waou !

Évidemment, il n’y a pas que des filles nues sur OnlyFans, on y croise également des profs de fitness ou de yoga qui donnent des cours, et quelques actrices de Bollywood qui proposent d’apprendre quelques pas de danse.

Mais retournons plutôt chez Nikita ou Anna, elles nous attendent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 × 4 =