Français
Service Privilèges |

    Angell Summers

    Jeune française issue du milieu ouvrier, c’est à Chartres en Eure et Loir le 29 mai 1987 que la belle Angell voit le jour. La jeune femme fait des études de vente, et commence à travailler dans ce domaine qui lui convient tout à fait. Elle aime le contact avec les clients, et se sent bien dans son emploi. Toutefois, une autre partie de ce métier lui est plus désagréable, la mise en rayon n’est pas ce qu’elle veut faire.

    En couple, la jeune femme veut faire un cadeau original à son amoureux, et décide de faire un calendrier sexy d’elle. Cette expérience lui procure un réel plaisir. Elle apprécie de se voir ainsi mise en valeur. C’est le déclic pour la jeune bimbo qui affiche un mètre soixante-trois pour 53 kilogrammes et une très belle poitrine aux mensurations de 90C, tout pour plaire. C’est pourquoi elle se lance dans un blog amateur proposant ses photos sexy et érotiques softs.

    Définir Direction Descendante
    Définir Direction Descendante

    Grâce à ce blog, elle est contactée par un photographe professionnel qui lui propose de faire des clichés avec rémunération. Nouvelle expérience, qui la conforte dans son envie de continuer dans cette voie. Elle quitte donc son emploi dans la vente pour se lancer dans les photos de charme. Une rencontre, avec une jeune femme participant à des salons érotiques, lui fait découvrir ce monde qu’elle ne connait pas mais par lequel elle est très attirée. Elle devient mannequin photo et stripteaseuse à l’âge de 20 ans, sous le nom d’Angell. Angell, sur les conseils d’une amie, prend la décision de compléter son nom de scène pour qu’il soit mieux retenu. Après réflexion, elle opte pour Summers, choix qu’elle justifie par son attrait pour la série « Buffy contre les vampires ». Ainsi est née Angell Summers. L’industrie du X s’intéresse à cette belle blonde (devenue brune puis rousse au gré de ses envies). Toutefois, notre beauté française prend le temps de réfléchir et de découvrir ce monde qu’elle connaît mal, ne voulant pas tomber dans le glauque. Dans cette optique, elle assiste au tournage d’une scène pornographique chez Marc Dorcel et est rassurée par l’attitude et l’image professionnelle que lui renvoie cette « inspection ». Marc Dorcel l’ayant remarquée, elle participera, en 2007, en tant que figurante dans le film d’Alain Payet, « Section disciplinaire » et produit par Dorcel.

    Angel Summers lingerie

    Après son apparition dans ce premier film, elle se lance dans ce monde du X et tourne sa première scène de hard dans une grosse production pour Canal : « Blanche, Alice, Sandy et les autres », en 2008. Ainsi débute la carrière d’actrice X, qui va très vite décoller. Elle tourne avec les plus grands de l’industrie pornographique française, tels que John B. Root, ou encore Fred Coppula. Elle fait, également, la couverture de Hot Vidéo. Ce qui lui vaut d’être reconnue en tant que professionnelle, et courtisée par les productions européennes et américaines, lui permettant d’exercer son activité à travers le monde. Sa renommée et son travail sérieux lui valent d’obtenir le Hot d’Or de la meilleure starlette française en 2009, et le Shafta Awards de la meilleure performeuse étrangère en 2011.

    En 2012, on retrouve Angell Summers dans l’un de ses plus grand succès, estampillé Marc Dorcel : « 41 ans… mariée et infidèle ». C’est sur son blog que la pornstar internationale annonce qu’elle met fin à sa carrière. Décision qu’elle prend alors qu’elle se trouve être au sommet de sa carrière d’actrice. Pensant avoir fait le tour de ce qu’elle pouvait entreprendre dans le milieu et surtout commençant à s’ennuyer, elle préfère mettre un terme à son activité tant qu’elle est heureuse de son aventure de plusieurs années, et non attendre d’y être obligée et dégoûtée, comme certaines de ses consœurs. Toutefois pour finir en beauté, tout comme elle a commencé, elle demande à John B. Root de lui faire un super film. Elle termine donc sa carrière dans le X, sous la direction du réalisateur de ses débuts, dans « Photographe de sexe n°2 » sorti en 2016.

    Angel Summers

    Angell Summers n’a pas une, mais des particularités. La première étant qu’elle s’est essayée à la réalisation pour Colmax Production avec « Emy Russo by Angell », film qu’elle réalise mais aussi dans lequel elle joue. Une corde de plus à son arc ! Cependant, ce qui fait vraiment la particularité de notre actrice frenchie, c’est sa reconversion. Elle s’installe en tant que coach sexuel pour répondre aux questions et besoins de toute personne en proie à des difficultés dans sa vie intime.

    Elle avait par le passé déjà participé à des émissions sexo radiophonique, sur les antennes de Fun Radio et de Skyrock, sans toutefois apprécier ce genre de format. Cette expérience lui ayant beaucoup plu, elle entreprend de monter sa société, Intimate Coaching, pour aider les personnes qui n’osent pas se tourner vers le monde médical. Angell, n’ayant pas qu’un corps bien fait, mais aussi une tête bien pleine, son entreprise est une réussite. Et pour preuve, Angell écrit également des articles pour deux magazines en ligne : leplus.nouvelobs.com où elle tient une rubrique sur son ancienne et sa nouvelle vie, et le courrier des lecteurs sur gentlemanmoderne.com.