Brigitte Lahaie

Filtres
Filtres Plus de filtres Moins de filtres Affiner les options
Studio
Studio
Prix
Prix
Année
Année
Réalisateur
Réalisateur
Audio Langue
Audio Langue

14 produits

Par ordre décroissant
  1. -0%
    La mouillette - Imamedia

    La mouillette

    24,99 €
    Prix privilège 22,49 €
  2. -0%
    Bordel SS - DVD Imamedia

    Bordel SS

    24,99 €
    Prix privilège 22,49 €
  3. -0%
    Veuves en chaleur - Le retour des Veuves (2 films)
  4. -0%
    La Rabatteuse - Maitresse Pour Couple ( 2 Films )
  5. -0%
    Je Suis A Prendre - Parties Fines (2 Films)

    Je Suis A Prendre - Parties Fines (2 Films)

    39,99 €
    Prix privilège 35,99 €
    En rupture de stock

14 produits

Par ordre décroissant

De son vrai nom Brigitte VAN MEERHAEGHE, c’est le 12 octobre 1955 qu’elle voit le jour, dans le Nord, à Tourcoing. A 18 ans, elle quitte sa région natale où elle exerce le métier de vendeuse de chaussures dans la capitale et débute en posant nue dans des magazines. Brigitte choisi alors un pseudonyme en lien direct avec son véritable nom de famille typiquement du Nord, et qui aurait la signification : de derrière la haie. D’où sa décision de prendre le nom de Brigitte Lahaie. Cette belle blonde libérée, d’1m69, aux yeux marrons, à la magnifique poitrine naturelle, et avec comme mensurations 91-60-91, débute sa carrière dans le monde pornographe en 1976 dans « Jouissances », de Claude Mulot

 

Parcours de Brigitte Lahaie

Née en 1955 à Tourcoing, l'actrice connue sous le nom de Brigitte Lahaie fut l'une des premières stars du X en France. Elle a participé à de nombreux films durant la période de "l'âge d'or". Aujourd'hui, cette actrice continue de jouer mais dans des films non pornographiques et participe à des émissions radio en tant qu'animatrice, notamment sur RMC puis Sud Radio. Les auditeurs de la chaîne posent des questions sur la sexualité auxquelles Brigitte Lahaie répond.

Brigitte Lahaie, égérie française du film X, tourne jusqu’en juin 1980 (carrière pornographique somme toute assez courte), mais apparaît jusqu’en 1987 dans les productions érotiques, comme dans « Joy & Joan de » de Jacques Saurel en 1985 ou encore « Le Diable rose » de Pierre B. Reinhard en 1987. Malgré tout, elle a le plaisir de travailler avec les principaux réalisateurs du cinéma X de l’époque, comme par exemple : Claude Mulot avec « Suprêmes jouissances », Gérard Kikoïne avec « La clinique des phantasmes », ou encore Claude Bernard Aubert (Burd Trandbaree) avec « La rabatteuse », etc. Souhaitant devenir actrice, elle ne se cantonne pas à jouer des rôles dans les productions pour adultes. On la retrouve également dans des films dit classiques, dont le dernier date de 2013 : Le Bonheur, de Fabrice Grange. Elle tourne également dans des téléfilms ou des documentaires. Toutefois, ces expériences ne lui ouvriront pas les portes des grandes productions et sa carrière cinématographique n’ira pas plus loin.

S’il suffisait de chiffres pour résumer la carrière de cette éclectique actrice, voici une représentation de son activité dans le 7ème Art :

  • 47 % de films X
  • 16 % de films érotiques
  • 10 % de thrillers, polars, action
  • 13 % de comédies
  • 7 % de fantastiques, horreur
  • 5 % de drames
  • 2 % de documentaires

C’est en 2014, que sa carrière d’actrice X est récompensée par un XRCO Hall of Fame, attribué chaque année par l’organisation américaine X-Rated Critics Organization aux personnalités notables de l’industrie pornographique. La récompense est prestigieuse et reconnaît enfin officiellement l’influence qu’a pu avoir Brigitte Lahaie sur l’industrie du plaisir.

 

SA PARTICULARITÉ

Brigitte Lahaie est l’une des rares actrices française de films X à avoir réussi une reconversion professionnelle avec succès. Après son parcours dans le monde du X, elle étudie la psychanalyse et la sexologie, ainsi que l’ésotérisme. Elle entame une nouvelle carrière de présentatrice sur les chaînes câblées à la fin des années 90, notamment sur la chaîne pornographique XXL où elle parle de sexualité. Ses études et son expérience télévisuelle, lui ouvrent les portes de la radio, lui offrant l’opportunité d’animer sa propre émission quotidienne sur RMC de 2001 à 2016 : Lahaie, l'Amour et Vous. On lui demande également de commenter les épreuves d’équitation aux JO de Londres en 2012, reconnaissant ainsi sa passion et sa connaissance du monde hippique. Durant, cette nouvelle période de sa vie, elle s’essaie également à l’écriture avec succès, publiant plusieurs livres. Cette activité d’écrivain a débuté à la fin de sa carrière dans le X, en 1987, avec son autobiographie « moi, la scandaleuse ».

Brigitte LahaieBrigitte Lahaie
Brigitte LahaieBrigitte Lahaie